Comment s'assurer que son paiement en ligne est sécurisé ?

Comment s'assurer que son paiement en ligne est sécurisé ?

Avec 10,7 milliards de dollars de paiement frauduleux chaque année, l'achat en ligne est loin d'être rassurant. Cependant, des e-shopping addicts parviennent quand même à sécuriser leurs transactions sur Internet. Comment font-ils ?


Payer en toute sérénité avec une carte bancaire

80 % des règlements actuels sur Internet se font par carte bancaire. Presque tous les sites marchands le proposent et plus particulièrement ceux pas très fiables. La raison : les cartes bancaires sont faciles à pirater. Pour un pirate averti, détourner une carte Visa internationale ne prend pas plus de 6 secondes. Cependant, si la carte bancaire est le seul moyen de règlement proposé par la boutique, vérifiez la présence d'un petit cadenas vert fermé en bas du navigateur. Cela signifie déjà un certain degré de sécurité.


Si vous payez avec une carte Visa ou MasterCard, exigez le 3D Secure ou la mention verified by Visa ou MasterCard. Autrement, la CNIL vous conseille de vous abstenir. Une bonne partie des 10,7 milliards de dollars de paiement frauduleux en ligne en 2015 étaient réalisés avec les cartes bancaires.


Achat sécurisé avec un portefeuille électronique

Avec les e-wallet ou portefeuilles électroniques, les risques sont moindres, mais pas absents ! Sur les services comme PayPal, la connexion au compte ainsi que le paiement sont protégés par un protocole de cryptage et il n'y a aucun  numéro bancaire à transmettre. Cependant, notez que ces portefeuilles numériques ne sont jamais à l'abri du hacking dès lors qu'ils nécessitent une adresse mail et un mot de passe.


En France et au Royaume-Uni, l'innovation permet déjà de payer en ligne sans communiquer rien du tout : pas de code bancaire à fournir, pas de mot de passe, ni adresse e-mail. Les services comme Freepay de Oyst sont même capables de mémoriser vos préférences d'achat, votre tour de hanche, parfum de bonbon préféré, couleur, ou mode de livraison dès le premier achat et l'inscription au service; le seul moment où vous êtes invité à fournir un code bancaire. À l'instar d'Oyst, les solutions de shopping en un clic commencent à faire des ravages dans les sites marchands européens.


Informations à vérifier avant de payer en ligne

Avant de contracter un achat en ligne, renseignez-vous sur le sérieux de votre vendeur. Demandez sa réputation à un ami cyberacheteur. Si un collègue a déjà acheté dans la boutique, enquêtez sur son expérience d'achat. Si le partenaire commercial préconise le paiement par carte, vérifiez la présence d'un 3D Secure. S'il propose un paiement par porte-monnaie numérique, renseignez-vous sur la façon dont le fournisseur e-wallet sécurise vos données personnelles.


La CNIL vient d'alerter les usagers de PayPal concernant l'ajout récent de Facebook dans sa liste de sociétés de partage de données. Si votre partenaire commercial propose le shopping en un clic, n'hésitez pas à en savoir plus sur l'endroit où vos données sont stockées. Oyst, le leader européen de l'achat en un clic conserve les données sensibles des cyberacheteurs  chez Adyen à Londres.